Lundi matin on a pu faire rapidement les papiers d'entrée du bateau en Grèce (Le Dekpa).
"rapidement" pour la Grèce :
d'abord il fallait aller au trésor public local payer 50€ (ouvert de 8h à 13h). A 8h la porte était ouverte mais les préposés sont arrivés vers 8h30.... eh, oh, c'est lundi !
J'étais à un endroit stratégique, le café d'en face. J'ai attendu 9h-20 avant d'entrer, je savais que c'était 1e étage porte 12. Ah non, Il faut aller porte 13.
Porte 13, personne.... au bout de 10 min. une dame arrive, elle me fait une facture de 50€ que je dois aller payer porte 12 ! Heureusement le gars était resté derrière son guichet....

Puis il fallait aller chez les gardes côte à 10 min. à pieds.
Là ils étaient 6 galonnés autour de l'imprimante grande ouverte... Aïe !
Il y avait même la grande chef (en Grèce les chefs ont un uniforme blanc avec plein de gallons dorés) perchée sur ses talons hauts blancs eux aussi.
Sur ce, le livreur de café est arrivé en scooter (genre livreur de pizzas). Mais heureusement ce n'était pas une tournée générale. Pendant qu'on attendait bien disciplinés notre tour, une grecque nous est passée devant....

Enfin c'est à nous.
Il fallait les papiers du bateau, un permis bateau, l'assurance en anglais avec des montants de dommages et de pollution, la carte d'identité et bien sûr la facture du trésor public.
J'ai rempli un formulaire sur lequel on me demandait entre autres les noms de mes parents.... (mais pas besoin d'autorisation parentale, ouf ! ), d'où on venait et où on allait.

Et j'ai dû aller dans un autre bâtiment du port payer 15€....
Je fais la queue 5 min. Une autre femme arrive derrière moi, je reste au milieu du passage pour garder mon tour.
Je m'assieds, je sors mes 15€ et la nana engage la conversation avec le gars qui arrête de remplir mon reçu pour lui répondre.
Je reviens enfin avec mon reçu en 2 exemplaires, Marie était restée dans le 1e bureau pour garder notre tour.
Alors, le gars sort un magnifique A3 de 6 pages qu'il commence à remplir en recopiant ce que j'avais écrit sur le 1e papier (vous suivez toujours ?).
Il me fait signer. Tamponne le tout à 2 ou 3 endroits différents avec plusieurs tampons (ah, le prestige du tampon), une dernière photocopie, deux trois agrafes par ci par là et nous avons droit à un "welcome in Greece"....
Dans un an jour pour jour il faudra retourner payer 50€, mais on garde le même document, sans doute la simplification administrative....

Avec tout ça, on a largué les amarres vers 11h. Mais encore dans le golfe on voit de gros nuages noirs vers le Nord, juste là où on veut aller.
En face de nous, il y a un village avec un petit port sympa Lixouri, on y va, on trouve une place , on est trois bateaux dans le port, gratuit (ça change de l'Italie).
Mais la borne électrique est trop neuve pour fonctionner, on demande sans succès à se brancher à une terrasse de café. Tant pis, on achète des glaçons pour le frigo et on économise l'énergie.
Le temps de faire trois pas dans le village, la pluie et l'orage sont là.
Demain matin on partira tôt pour aller vers Lefkada où l'on a rdv dans l'après-midi.
J'écris du café d'en face, devant un « kafé frapé » autour de moi jeunes ou vieux jouent au backgamon. Il est 19h30 ici c'est le milieu de l'après midi.