Sortie du canal de Lefkada vers 12h15. Impressionnant car on passe seulement à quelques mètres du banc de sable. Cap au Nw vers l'île de Paxos. Un bon petit vent de ¾ arrière mais le pilote décroche souvent. Bizarre ? Et l'ordi plante régulièrement, il chauffe de plus en plus (ventilation) malgré un dépoussiérage de fortune.

Puis le vent tombe comme souvent. Ensuite il va revenir 7 ou 8 nœuds en plein dans le nez. On continue au moteur pour ne pas arriver de nuit dans un mouillage petit et souvent bien rempli selon le guide nautique (merci Alain pour le prêt de ton bouquin).
Le pilote nous livre son problème un faux contact dans la prise donc réparable facilement.

Finalement on arrive assez tôt dans une petite crique très fermée Mongonissi au sud-est de Paxos. Il fait encore clair et on y voit suffisamment le temps de jeter l'ancre en reculant (on commence à savoir faire) et de s'amarrer à un petit quai de taverne en compagnie de 3 autres bateaux plus quelques-uns au mouillage. Le safran n'est qu' à 40cm du fond mais on est sur un vrai lac, pas de vent ni de clapot. On a dû se tromper de cap, les sapins sur la colline se reflètent dans l'eau, on doit être sur un lac du Jura.
Dîner à la taverne, c’est le deal, "le port est gratuit mais tu manges chez moi même si c’est un peu cher".

70

20171003_134000

70 Mongonissi (Copier)

Dimanche matin balade au village de Gaios, la capitale de l'île, 1h de marche le long de la côte. Une petite route bordée de villas modernes « for rent » pour des cohortes d'anglais.

20171002_094147

Gaios, un petit port qui est en fait un bras de mer très étroit entre Paxos et un îlot.
Tu jettes quelques camions de pierres (ça ne manque pas ici) pour fermer un peu le passage. Un trottoir au ras de l'eau le long de la rue principale du village avec des anneaux scellés dans le sol, et voilà un port. Et en plus c'est joli ! Et bien abrité.

70c gaios (Copier)

70 (Copier)

70 a Gaios (Copier)

70b Gaios (Copier)

70d gaios (Copier)On attend le touriste à tout âge !

Retour au bateau, baignade, lecture, musique, etc…

Ce matin baignade à côté du bateau dans une eau tiède et claire avant le petit dej.
Puis balade dans la « forêt de sapins », en fait les collines sont couvertes de cyprès sauvages et d'oliviers, des murs de pierres partout, quelques jolies vieilles maisons un peu perdues dans un hameau, puis en haut de la coline lorsque la vue domine la mer, des énormes villas étrangères.
Des petits cyclamens sauvages, des crocus de toutes couleurs dans les sous bois.. On arrive jusqu'au sommet et on avise un sentier improbable qui serpente entre des murets plus ou moins écroulés. On devine un chemin muletier pour monter dans les restanques d'oliviers, il nous ramène vers notre crique entre les clôtures des grosses villas.

70

70

70

70

Discussion au bord de l'eau, l’équipage à besoin de faire le point.
Puis repas sous les oliviers de la taverne. Après midi Internet : mails, blog, météo pour demain et la semaine qui nous reste, quelques bricoles à faire comme toujours.
Le mouillage se peuple peu à peu pour la soirée et moi je vais à la douche (chère ! ).