Samedi 7 octobre anniv de Mimi et Cat.. Bon birthday à vous….

Nuit très mouvementée par les vagues que l'on prend de travers et le vent vient du sud.. malgré les prévisions qui l'annonçait nord..
Nos voisins à fourgons avec chiens et musique boum, boum ont déménagé sans doute chassés par la pluie ou alors ils n'aiment pas l’accordéon « j'aime paaaaas les parking ».
Nous on a glandé toute la journée avec une mer enfin redevenue calme. Notre mouillage est protégé du vent du nord lequel a soufflé en bonnes rafales toute la journée vu la mer moutonnante au loin.

Un départ tôt dimanche matin car la météo annonçait une accalmie jusqu'à midi.
Pendant le trajet, un coup à la voile, un coup au moteur, encore un peu à la voile, le gâteau du dimanche cuisait tranquillement, tradition en mer car à la maison jamais on le fait. Pour l’heure c’était le fameux gato de Mamie Lolo à la poudre d'amande, raisins frais et mendiants. On n'est pas à noël d'accord, c'est juste un mix de ce qu'il y a sur India.. A ce propos on est étonné de trouver partout où on va du lait d'amande, de coco, quelques produits bios de base.. et des fruits secs.
Ah oui pour faire honneur au gato et au dimanche, salade d'oranges au cumin, puis brandade accompagnée de poivrons sauce rougail.. Trop bon. On se laisse pas aller voyez..

Pour arriver à Preveza il faut emprunter un chenal au milieu de bancs de sable.
Et s'y trouver avec un vent et des vagues qui déferlent par le travers , avec un fort courant qui vient de l'autre sens….Arrivée musclée. De plus le signalement du chenal est très peu visible.. Rien à voir avec celui en Casamance ou les bouées sont énormes rouges, vertes et numérotées. Il faut dire qu'il est 10 fois plus long..

On a retrouvé la « civilisation » et sa cohorte d'anglais.
Toute l'après-midi des dizaines de bateaux sont arrivés. Les bateaux de location étaient attendus et guidés par une équipe à terre pour superviser l’amarrage par talkie walkie discrétion oblige. Parfois, il y en avait bien besoin. Mais c'est un vrai spectacle...
Le nombre d’équipages constitués d'hommes est impressionnant.. Femmes célibataires en recherche de masculin apprenez donc à faire un peu de voile .. et un peu d'anglais..

On a commencé à rincer les voiles, ranger, etc… Le soir, pour se remettre, une petite taverne sympa.
Dès que l'on sort du port, dans les rues de derrière on retrouve une petite ville bien grecque avec ses cafés, ses ruelles à tonnelles, les gens qui se baladent, discutent, etc.

20171009_124521

20171009_124418

Aujourd'hui après avoir payé le port (5€ !), on s'est remis au boulot. Sur beaucoup d’autres bateaux c'était aussi grand rangement avant hivernage, dont nos voisins écossais sympas qui sont partis de Glasgow en 2002 et viennent régulièrement en Grèce depuis..
Demain matin on traverse le chenal pour mettre le bateau à terre. Mais ça c'est une autre histoire !