Difficile de quitter India, on sait qu'il est bien où il est.. Les problèmes à traiter sont listés pour next year.. .

JJ revient avec une voiture de loc et nous voilà en route pour retrouver la montagne des Zagories. On trouve une chambre bien kitch à Konitsa, un gros village à l'ouest des Zagories, 30 euros la nuit.. On monte tous nos bagages pour un rangement raisonné et moins encombrant. Plus facile à réaliser que sur India sauf qu'on doit monter des dizaines et dizaines de marches pour accéder à la chambre.. On dîne avec quelques restes sur le balcon qui surplombe la vallée au couchant.

 

120 konitza (Copier)Au matin..

Vendredi 13 on démarre la journée par gréco kafé et gyropita dans un kf sur la place.. On retrouve nos marques, la très bonne pasteria avec les gâteaux faits maison et en route pour Agia Paraskevi, un petit village de montagne.
Je voulais retrouver la lessiveuse balkanique en pleine nature ou l'eau de plusieurs torrents est canalisée vers un puits dans lequel se forme un tourbillon. On jette un tapis dedans. On le brasse avec une grande perche pendant une vingtaine de minutes puis on extirpe le tapis de l'eau avant de le mettre à sécher sur les fils alentour. En été toute la familia est là et passe la journée à palabrer, pique niquer en attendant que tous les tapis soient brassés et séchés. En cette saison quelques tapis sèchent seuls en plein vent..

122 Ag Paraskevi (Copier)

20171013_101540

Je fais un tour dans les bois derrière ou j'avais trouvé des trompettes chanterelles il y a 3 ans.. au cas où. Juste un pied de mouton tout jeune que j'ai croqué tout cru, trop bon.. Le 1er de la saison. Il n'a pas plu depuis très longtemps ici comme chez nous..

On fait un grand tour dans la montagne par des routes improbables.
Sur la carte quand une route est indiquée « grande route » elle est de la largeur d'un chemin communal chez nous sans oublier les nids de poule et parfois elle se transforme en piste sur quelques mètres quand elle a été emportée par un affaissement de terrain. Vitesse moyenne 30 ou 40 km/h, on s'en fout on n'est pas pressé et les grecs non plus. Les routes "secondaires" je vous laisse imaginer, mais les paysages et les villages sont magnifiques, les couleurs d'automne commencent à apparaître.
Samarina très joli village en pleine montagne. Station de ski sur la montagne de Vassilitsa. Un joli petit pont en pierre nous appelle avant de revenir à la civilisation à Vrysochori. Balade vers une cascade à Liochori, 950 m de descente bien raide qu'il va falloir remonter mais on est prévenu .. Heureusement les moutons sont devant et font diversion.... Une nouvelle lessiveuse balkanique et une scierie entraînée par une roue à aube à Armata. Les forêts sont majestueuses toutes flamboyantes.

123 Zagori (Copier)

20171013_125317

20171013_125608

20171013_134354

130 Zagori (Copier)

Puis Tsepelovo... On aime toujours autant.. sa place et son énorme platane comme dans chaque village ici. Les maisons aux toits de lauzes, bien loin des images stéréotypées de la Grèce. Chambre chez Gouris 30 E la nuit petit dej compris dans une vieille maison avec des jardins en terrasse dégoulinant de fleurs avec vue sur la montagne et la vallée..

Le gros platane qui couvre toute la place centrale, comme partout dans les Zagories.

140 tsepelovo (Copier)

On discute avec Julia des difficultés économiques de la Grèce, de la politique. Elle tient un magasin Woody peaker. Son mari travaille le bois hêtre (oxia), noyer. Elle etait monteuse et a réalisé des documentaires à Karpathos. Ils en ont eu marre d'Athènes et des difficultés de vie en ville. Maintenant elle occupe la maison de sa grand-mère dans le village et est devenue artisan. On trouve une planche a découper en hêtre pour Fred et Vero qui se sont occupés de la réparation de la Dacia pendant notre absence.
Ensuite porc sauce citron et yaourti meli et noix, poli kalo dans une taverne à côté où un feu de bois crépite dans le poêle.. … On s'adapte à la saison que l'on va trouver en rentrant. On resterait bien encore une quinzaine par ici, il y a tellement de belles balades à faire. Mais ce sera pour une autre fois.

20171014_120806

20171014_122631

On rentre fêter les 90 ans de Mimi le week end prochain à Banon.. Tous les enfants et petits enfants de Jean Jacques vont venir dormir/ camper à la maison le samedi soir Caro et Noé revenus de Guadeloupe pour l'occasion, Marielle Thierry et Juju, Guilhem, Baptiste, Laurène et Anaïs, Vivette Laurent, Lise et Eglantine.. Nous on dormira dans le fourgon.. pour ne pas se ré-habituer trop vite à un lit normal ?

Du coup on part dimanche matin de Ioaninna, en avion transit à Athènes vers Charles de Gaulle puis tgv pour Aix, solution qui s’avère moins cher que le ferry + le train mais presqu'aussi long puisqu'on va passer la nuit dans l'aéroport à attendre le ouigo… ciao, bye bye, yassos et à tout bientôt in Gallía.